Un peu d’histoire sur l’archipel des Antilles

Publié le 19 Mai 2015 dans Services, Voyage

Baigné en pleine mer des Caraïbes, l’archipel des Antilles a toujours été une destination de rêves. L’appel d’un voyage en Martinique ou en Guadeloupe ne date pas d’hier.

Pointe-à-Pitre / Terre-de-Haut les Saintes à partir du 20 Avril

Les Antilles : l’avant nouveau monde

Le nom Antilles vient du portugais. En gros il signifie les îles d’avant, c’est-à-dire les escales avant d’arriver au nouveau monde. Naturellement l’archipel des Antilles fut découvert par Christophe Colomb en 1492.

La conquête française des Caraïbes

Vers le début du 17ème siècle, les expéditions françaises, notamment normandes ont commencé. A l’époque les voyages vers les Caraïbes furent périlleux et quelquefois lucratifs.

Le temps des comptoirs 

Martinique, Guadeloupe et toutes les autres îles françaises étaient d’abord  des comptoirs appartenant à la Compagnie des îles d’Amérique fondée par Richelieu. Les territoires tombaient ensuite entre les mains de l’ordre de Maltes avant d’être racheté par  Colbert. Ce dernier y faisait commerce avec la compagnie des Indes Occidentales, mais tomba également en faillite.

Dislocation d’un territoire français

Pendant près de cinquante ans, les Antilles appartenaient presque toutes à la France. Ce fut le temps des plantations de la canne à sucre. Puis vers la fin du XVIIème siècle, les Anglais et les Espagnols  ont taillé leurs parts dans le territoire français. Abandonnées à leur sort, seules la Martinique, la Guadeloupe et ses dépendances restaient aux mains des colons français sur place.

Actuellement, la population locale est restée rattachée à la France malgré la culture locale. Un voyage en Martinique sera l’occasion de s’en apercevoir.  En savoir plus sur http://www.jeansforfreedom.com/.